Les gravures israélites possèdent leurs propres symboles et codes. Les tombes juives s’accompagnent de gravures sur les stèles et autres éléments des pierres tombales. Pour s’assurer d’avoir des gravures de qualité, il vaut mieux confier l’inscription conforme aux sépultures israélites à des agences de pompes funèbres professionnelles.

Les inscriptions mentionnées sur des gravures israélites

Les gravures juives varient d’une originale à l’autre, ainsi que selon la culture du défunt. Quelques soient les origines du défunt, une tombe israélite est composée des termes Ici est enterrée suivi de Que son âme soit reliée au faisceau de la vie en écriture israélite. L’inscription représente ainsi פ״נ et תנצב״ה.

Entre ces 2 écritures juives sont inscrits le nom français du défunt et le nom hébraïque complet. On peut également découvrir sur la stèle d’un monument funèbre israélite une ou plusieurs étoiles de David. Pour s’assurer d’avoir une gravure de qualité, il est conseillé de contacter une agence de marbrerie israélite. Ces agences possèdent des artisans graveurs expérimentés habitués à réaliser les symboles complexes de l’écriture hébraïque.

Particularité et autres possibilités des gravures israélites

Certaines cultures juives présentent des particularités en termes de gravures. Ainsi, on aperçoit sur les gravures des tombes juives séfarades le nom hébraïque complet de la mère. Les Juifs ashkénazes inscrivent sur les pierres tombales le nom hébraïque complet du père. Quant aux tombes des personnes décédées appartenant à la famille Cohen, on peut apercevoir 2 mains qui représentent le geste de la bénédiction des cohanims.

Sur les sépultures de la famille Lévi, on aperçoit graver sur la tombe une Aiguière. Les familles juives endeuillées peuvent également graver d’autres symboles comme les rouleaux de la Torah, le lion de Juda et la Menorah. S’il n’est pas interdit de graver une épitaphe en français, il est déconseillé de graver une photo du défunt.

Durée de vie d’une gravure israélite

Une gravure israélite possède comme pour toutes les gravures, une durée de vie de 15 à 20 ans. La durée de vie de l’inscription sur la pierre varie selon l’emplacement du monument. L’agencement de la sépulture permet de jouer un rôle considérable sur la durée de vie des gravures.

La gravure dépend de l’orientation ainsi que les éléments qui entourent la tombe. Les gravures sur une pierre tombale ont tendance à s’effacer. Le marbrier funéraire peut procéder des travaux de rechampissage afin d’entretenir les gravures. Le rechampissage est une opération qui consiste à gratter les lettres et remettre de la peinture sur la gravure originale. Lors de cette opération, on peut choisir différents coloris comme le bleu, le vert, l’argent, l’or…