Les urnes à sceller directement sur une tombe permettent désormais de réunir l’inhumation et la crémation. Ce type de sépulture est une urne funéraire contenant les cendres d’un défunt à la suite d’une incinération que l’on scelle sur un monument funéraire familial.

Description d’une urne à sceller

Les urnes à sceller sont des solutions évitant les familles endeuillées à s’acquitter des frais d’ouverture du caveau qui peut être coûteux. Au lieu d’inhumer l’urne, on peut choisir comme solution l’utilisation des urnes à sceller sur des monuments funéraires déjà existants ou neufs. Ces types de sépultures sont composés en majeure partie d’aluminium et d’une petite partie de titane. Cette composition permet aux urnes à sceller de résister aux intempéries.

Les urnes à sceller sont théoriquement inviolables. Il est possible de superposer les urnes afin d’édifier une colonne familiale aménagée sur un monument ou un soubassement en granite. Les monuments mixtes peuvent également servir pour sceller des urnes. Cette démarche permet ainsi de simplifier la réunion des membres de la famille ainsi que les évolutions des besoins dans le funéraire.

Destination des cendres

La loi n°2008-1350 du 19 décembre 2008 interdit le simple dépôt de l’urne funéraire sans scellement sur une tombe. Cette réglementation prévoit quelques destinations aux cendres des défunts après la crémation. Ainsi, la famille endeuillée pourra choisir l’inhumation de l’urne avec ou sans scellement sur un monument funéraire. Dans ce dernier cas, il faudra acheter des urnes spécialisées.

Précisons qu’on peut également procéder au dépôt de l’urne dans une case d’un columbarium, procéder à la dispersion des cendres en pleine nature ou dans un espace aménagé spécialement à ce rituel. Le scellement des urnes sur un monument funéraire est une opération qui ne peut pas être accomplie par un particulier. Cette opération qui paraît assimilable à une inhumation relève du service extérieur des pompes funèbres.

Nombre d’urnes funéraires à sceller

Le nombre des urnes à sceller sur un monument funéraire n’est pas limité. Il existe des modèles empilables très esthétiques que l’on peut découvrir dans le catalogue de certaines agences de pompes funèbres. Grâce à cette solution, les familles qui disposent déjà d’une concession pourront résoudre le problème de place. Les urnes cinéraires à sceller sont en effet un gain de place et un mode de sépulture économique puisque le scellement permet de réduire les frais d’organisation des funérailles. On n’a pas à s’acquitter des frais de l’ouverture de la tombe.